Une nuit à l’hôtel Le Berger

IMG_6681-1024x682

Ce soir je m’échappe dans le Bruxelles Art Déco des années 1930, dans le passé sulfureux du n° 24 de la rue du Berger…

« Les chambres n’ont pas été conçues en pensant à des touristes, mais à des amoureux »

L’Hôtel Le Berger en a des choses à raconter. C’est dire si les murs en ont vu passer, depuis le temps, des idylles…Clandestines en 1933, Le Berger n’a alors d’hôtel que le nom. À l’initiative de Gabriel Duhoux, architecte de renom, on y donnait rendez-vous à des amies. Celles avec qui, politiciens, hommes d’affaires et bourgeois y partageaient une passion amoureuse, le temps de quelques heures. A l’époque, comme le déclarait le champion de cyclisme belge Fredy Martens (dans un interview réalisé par Gery de Paieront pour intoHistory.com) « les chambres n’ont pas été conçues en pensant à des touristes, mais à des amoureux ». Même les ascenseurs sont pensés pour assurer la discrétion. Ces messieurs en bonne compagnie arrivaient par un premier ascenseur d’entrée et repartaient par un autre de sortie, donnant directement sur la rue. 
Tout était fait pour qu’aucun couple ni regard ne se croise. Tout était fait pour garder le secret.

La suite de cette découverte chez notre partenaire YAP, en suivant le lien!

Clotilde Chastanet

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>