German Angst

G2_GermanAngst_Szenenbild_06-960x600

Nos voisins germaniques nous ressemblent sur bien des points. Ils aiment la bière et la nourriture grasse en terrasse quand le soleil brille. Mais il faut l’avouer, ils aiment aussi être trash, très trash, comme ces bals musette à l’accordéon le dimanche matin. Et ce n’est pas ce rassemblement de trois petits films qui prouvera le contraire!

Trois histoires d’amour, de sexe et de sang à Berlin: vous voilà prévenu. Sachez aussi que « angst » veut dire « peur » en Allemand, ce qui ne prévient pas vraiment puisque Schreck signifie terreur. Comme México Bárbaro, ce mélange permet de découvrir trois scénarios et styles différents. Et à nouveau, des peurs ancestrales se mélangent aux inquiétudes contemporaines d’une société qui s’interroge. Une mystérieuse jeune fille vit seule dans son appartement avec ses cochons d’inde… enfin pas vraiment seule, puisqu’un homme ligoté et bâillonné gît sur un lit de la chambre voisine. Un jeune couple sourd-muet tombe par malchance sur un groupe de néo-nazis violents… mais possède un talisman magique qui pourrait les aider. Un homme pénètre dans un club secret qui utilise la mandragore pour des expériences sexuelles décuplées… avec des effets secondaires terribles.

Pourtant, malgré des scènes violentes et crues, et même des nazis, on reste sur notre faim. Trop classique sur la forme comme sur le fond, « peur allemande » rate son objectif. Mais quel est-il? Faire peur, on repassera. Dégoûter, on commence à s’habituer après le passage des Saw, Serbian movie ou Hostel. Montrer l’originalité des Allemands? On retiendra pour ça les gros plans visuels et sonores sur un cochon d’inde. Pas vraiment impressionnant donc…

Projection au BIFFF ce 14 avril 2015.

Cédric Dautinger

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>