Réalité

realite

OVNI en vue, avec le dernier film de Quentin Dupieux, alias Mr. Oizo. Le bonhomme nous sert cette fois une comédie noire, absurde mais mois que Rubber (un film sur un pneu qui tue les gens), rythmé mais moins que Wrong Cops (avec sa bande-son tonitruante), bref du classique pour un film qui ne l’est pas.

Jason, un cameraman placide, rêve de réaliser son premier film d’horreur. Bob Marshal, un riche producteur, accepte de financer son film à une seule condition : Jason a 48h pour trouver le meilleur gémissement de l’histoire du cinéma…

Cette idée absurde mène à un long-métrage où réalité, fiction cinématographique et rêve se mêlent. Le pauvre Jason (un Alain Chabat très en forme) s’y perd et les spectateurs aussi. C’est voulu, on découvre le fin mot de l’histoire seulement dans les dernières secondes du film et, le cerveau un peu en bouillie, on ressort du cinéma en se posant encore des questions. On retrouve également au casting des acteurs qui se lâchent, comme Jonathan Lambert, Elodie Bouchez, John Glover (qui interprète Zog), l’habituel Eric Wareheim (sa chaîne Youtube vaut le détour) ou encore Jon Heder (Napoléon Dynamite). D’ailleurs, fait intéressant, chaque personnage du film représente une partie de la personnalité de Dupieux.

Notons une bande-son intéressante puisque un seul extrait sonore est utilisé en boucle tout le long du film, pour accentuer la folie et le malaise de Jason. Une grosse différence pour le réalisateur, qui aime tant placer ses propres morceaux pour ensuite dire que c’est de la merde…

Curieux, étrange, absurde mais intéressant, ce film est sans doute le plus accessible de la filmographie du réalisateur. A découvrir donc, avant de peut-être poursuivre votre quête dans le WTF.

Sortie dans nos salles ce 25 février 2014.

Cédric Dautinger

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>