Salon du chocolat de Bruxelles: plus grand, plus fort, plus chaud-cacao

Salon du Chocolat  Thomas Raffoux

Le salon du chocolat revient dans notre belle capitale pour une seconde édition qui mettra les petits plats dans les grands. Après un lancement réussi (30 000 visiteurs), le salon déménage au Heysel pour agrandir sa surface, son nombre d’exposants et faciliter la venue des amoureux du chocolat (plus grand parking, accès faciles en transports en commun, moins ou pas de file d’attente pour visiter). On parle quand même de 6000 m² dédiés à cette douceur (souvent amère) que l’on aime tant!

Car le chocolat s’impose en Belgique dès 1635, sous forme d’une boisson luxueuse réservée aux aristocrates et aux nobles. Marcolini proposera d’ailleurs de la mixologie, soit la création de cocktails en utilisant du chocolat, pour tendre vers cette origine. Vers la fin du dix-septième siècle, notre savoir-faire se peaufine grâce au monopole du port d’Anvers sur les approvisionnements en cacao de l’empire espagnol. Les Belges travaillent les fèves en les torréfiant, les moulant, avant de les envoyer partout en Europe. Depuis, le chocolat fait partie de notre gastronomie et donne du plaisir (et parfois des remords) aux touristes mais aussi aux Belges. Nous sommes en effet le cinquième pays plus grand consommateur de chocolat du monde, avec une moyenne de 8,3 kilos de chocolat mangés par personne chaque année. Un appétit qui gagne d’autres pays comme la Chine ou l’Inde, augmentant nos ventes de 20% par an.

Mais derrière nos chocolats se cachent surtout des grands chocolatiers! Le salon offre justement l’occasion de les rencontrer, de discuter, de goûter leurs productions et de les voir à l’oeuvre. Revenons brièvement sur l’histoire de quelques établissements désormais bien connus.

Leonidas: même si l’on pense fatalement au roi grec qui dirigea les spartiates contre l’armée perse, la marque reprend en réalité le nom de son fondateur, Leonidas Kestekides. Celui-ci débarque en 1910 afin de représenter la délégation grecque des USA lors de l’Exposition Universelle de Bruxelles. Il y rencontre une charmante Belge et l’amour le pousse à s’installer en Belgique. Sa première boutique, boulevard Anspach, utilisera une nouveauté encore utilisée: la fenêtre guillotine, qui permet d’exposer les chocolats et de les vendre en comptoir donnant sur la rue.

Neuhaus: Jean ouvre sa pharmacie à Bruxelles en 1857 et a l’idée d’enrober les médicaments d’une couche de chocolat pour rendre leur ingestion plus agréable. En 1912, son petit-fils reprend la pharmacie mais remplace les médicaments par d’autres garnitures, donnant donc naissance aux pralines. Originellement servies dans des cornets en papier (comme les frites), les pralines s’abîment et il faut attendre trois années plus tard pour que Louise Agostini (l’épouse de Jean) invente le ballotin. Le stand de la marque fera revivre l’ambiance de Bruxelles en 1915 afin de fêter le centenaire du ballotin, proposée comme à l’époque!

Côte d’Or: lancée en 1870 par Charles Neuhaus (rien à voir avec la famille précédente), cette marque débute modestement à Schaerbeek. Le nom fait référence à la provenance des fèves de cacao, qui débarquent du Ghana. On doit à cette entreprise de nombreuses créations délicieuses comme les Chokotoff (1934) ou les Mignonettes (1986). Désormais, la marque appartient à une groupe international et l’usine bruxelloise a fermé ses portes il y a plusieurs décennies. Dommage, l’odeur de cacao devait être bien agréable pour accueillir les navetteurs de la Gare du Midi.

La Pige sera bien entendu présente pour couvrir l’événement et vous proposer différents articles chocolatés! L’année passée, nous avions couvert la tenue du premier salon, ainsi que rencontré le chocolatier Stephen Vandeparre (qui avait régalé des chanceux lecteurs).

Informations:

Quand? Du vendredi 6 au dimanche 8 février 2015.

Où? Au Palais 1 du Heysel.

Combien? 8,5€ en prévente.

Quoi? En plus des exposants: un défilé chocolat, des pastry shows, une librairie avec dédicaces, des conférences chocosphère, des ateliers, des animations pour les enfants, et d’autres surprises.

Le site officiel!

Cédric Dautinger

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>