Jimmy’s Hall: le dernier Ken Loach

Jimmys_Hall_MASTER_STILLS_259__c__Joss_Barratt__Sixteen_Films__Why_Not_Productions

Ken Loach revient avec un drame dans la campagne irlandaise. S’y mêle traditions et jazz, nationalisme et division, religion et communisme, misère sociale et grands espoirs. Au travers de la vie de Jimmy Gralton, qui revient en Irlande après dix ans d’exil aux USA, au moment où son pays natal se dote d’un nouveau gouvernement offrant de nombreux espoirs. Mais l’ordre établi s’accroche fermement au pouvoir et la ré-ouverture de son établissement, où l’on apprend et où on fait la fête librement, ne plaira pas au clergé tout-puissant et aux militants d’extrême-droite.

Le réalisateur aborde à nouveau les luttes sociales et idéologiques qui agitent encore l’Irlande, avec la force de son tempo et la justesse de sa caméra. Le rythme permet de se poser, d’apprécier les landes verdoyantes et la vie simple de personnages qui essayent tant bien que mal de rester dignes… Tout en souffrant de violences inutiles et de tensions provoquées par la jalousie et l’avarice. Certes, le style très académique du réalisateur pourra ennuyer certains spectateurs mais si la vision de films comme Le vent se lève vous a intéressé, ce film devrait vous plaire. Surtout qu’il aborde les mêmes sujets historiques que son prédécesseur (qui partage le même scénariste) mais sous des angles totalement différents.

Précisons enfin que beaucoup parle de ce film comme étant le dernier de Ken Loach, un réalisateur prolifique et de talent. Il serait donc dommage de ne pas voir sa possible dernière création dans les salles obscures.

Sortie dans nos salles ce 27 août 2014.

Cédric Dautinger

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>