Nos pires voisins

nospiresvoisins

L’été apporte ses blockbusters américains mais aussi ses comédies. Et si les Américains recyclent toujours leurs blagues à base de zizi-caca-prout, ils essayent également de repenser un peu leur humour. Seth Rogen, à qui l’on doit justement deux comédies réussies: This is the end et Superbad, revient cet été comme acteur dans ce film. Réalisé par Nicholas Stoller (pratiquement inconnu dans notre bataillon), on retrouve également un Zac Efron bourré de testostérone et d’autodérision mais aussi quelques potes de Seth et un inévitable Franco (Dave cette-fois, le frère de James). Côté féminin, on retiendra Rose Byrne, à la filmographie bien remplie. Vous l’aurez compris, les acteurs se connaissent et ont l’habitude de jouer dans des comédies. Mais est-ce que le reste suit?

Un jeune couple, ayant un nouveau-né, place ses économies dans une jolie maison de banlieue pour achever le rêve américain. Ils espèrent obtenir la stabilité et la tranquillité dans un quartier BCBG mais une fraternité débarque et s’installe à côté. Après une gaffe et l’intervention de la police, les relations vont se détériorer et chacun des deux camps va essayer de faire vivre un enfer à l’autre. Le pitch d’une bataille rangée entre un cercle étudiant et un couple qui vieillit fonctionne bien. On imagine même sans problème une version belge de l’idée, avec moins de grosses soirées impressionnantes et plus de vomi. D’ailleurs, tout est étonnement propre, après ces méga-soirées qui devraient réveiller tout le quartier (et pas que nos voisins espiègles). Quelques blagues fonctionnent parfaitement et les acteurs s’éclatent, Zac s’étant même cassé le bras dans la scène de combat contre Seth. Mais ça ne convainc pas… Il manque des finitions dans le scénario ou dans l’humour pour rendre le tout recommandable.

On vous le recommande donc uniquement si vous avez déjà vu This is the end et ne pouvez attendre la sortie cet automne de The Interview.

Sortie dans nos salles ce 23 juillet 2014.

Cédric Dautinger

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>