Are you series?

483700

Le festival des séries télévisées, fort de son premier succès en 2013, se relance ce soir. Bon d’accord, le blocus est fini et la période idéale pour rester toute la journée devant un écran semble déjà lointaine mais… le programme du Bozar devrait vous tenter. Projections sur grand-écran, marathon de saisons, débats et conférences, découvrons ce que vous réserve cette édition 2014 (et tout est gratuit):

Mercredi 28 à 18h30: ouverture du festival avec un double-focus sur l’attrait des intrigues politiques dans les séries. House of cards et Boss serviront d’exemple aux conférenciers.

Jeudi 29 à 14h: conférence suivie d’une table-ronde sur le thème de la narration des séries télévisées. Neuf invités discuteront de ce point fondateur: « comment raconter une bonne histoire en épisode ».

Jeudi 29 à 19h: projection des trois épisodes de la mini-série allemande Generation War. Diffusée discrètement l’année dernière, elle raconte de façon très brève et violente le destin de cinq jeunes Allemands lors de la Seconde Guerre Mondiale. Unsere Mütter, unsere Väter (son titre original) nous a conquis et on ne peut que vous recommander de voir l’entièreté de la série en une soirée, en présence du producteur.

Vendredi 30 à 19h: Burning Bush, fruit de la collaboration entre la République Tchèque et la Pologne, aborde l’histoire de la Tchécoslovaquie des années 60 pour HBO. Mini-série qui durera jusque une heure du matin, sa réalisatrice (Agnieszka Holland) viendra boire un verre lors de l’apéro de 18h.

Samedi 31 à 11h: avec son charme britannique, Black Mirror fait surtout parler d’elle pour sa force de révéler les travers sordides de la société du futur. Entre voyeurisme, réseaux sociaux et autres dérives totalitaires, elle frappe fort et constitue un gros coup de cœur chez les passionnés de séries. Diffusion de deux épisodes au Bozar.

Samedi 31 à 14h: conférence suivie d’un quizz sur les génériques d’intro des séries. Courtes mais jamais anecdotiques, elles marquent souvent les esprits. Impossible par exemple de ne pas repenser à Dexter sans sa musique d’intro ou à Game of Thrones sans sa superbe animation.

Samedi 31 à 17h (jusque 2h du matin): marathon True Detective, la sensation du moment. A découvrir absolument si vous aimez les ambiances sordides, les supers acteurs et que vous n’avez rien de prévu de votre samedi.

Dimanche 01 à 19h: soirée Sundance Channel avec un aperçu de trois séries alléchantes: the red road, rectify et Portlandia.

Toutes les infos et le programme complet du festival.

Cédric Dautinger

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>