La Japanimation remise à la mode au BIFFF

Albator

C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confitures, il paraît. Un dicton que le BIFFF applique avec succès en proposant des films sortis il y a plusieurs années mais diffusés en exclusivité sur grand écran à Bruxelles. Cette année, nous avons repéré quelques films d’animation japonais incontournables pour les fans et les curieux.

Albator, corsaire de l’espace

Quoi de mieux qu’un pirate (et non pas un corsaire)? Un pirate de l’espace, moussaillon robotique! Et Albator occupe une place importante dans le cœur de la génération du club Dorothée, abreuvée d’animation japonaise (de qualité). Inventé par Matsumoto en 1969, puis héros de dessins-animés dans les années 80 (chez nous), le célèbre capitaine débarquait dans un long métrage en 3D en décembre 2013. Avec un succès très mitigé malgré son aura. Le BIFFF avait prévu deux projections pour rattraper le coup et permettre aux plus distraits (dont nous) de jeter un œil sur le charismatique borgne. Visuellement époustouflant, le film souffre malheureusement d’un scénario pitoyable qui ne nous plonge pas dans cet univers magnifique. Les personnages manquent de charisme et pire, Albator n’a qu’une place secondaire dans l’aventure. A voir par curiosité donc, car il serait dommage de réserver ce film aux fans.

Ghost in the shell: Arise (Border 1 -2)

Egalement adapté de mangas nippons et après un premier film d’animation sorti en 1995 (qu’on vous recommande), les aventures d’enquêteurs spéciaux se mêlent toujours à une réflexion sur le concept de l’âme et de la robotisation des êtres humains. Lancés en juin 2013, ces quatre nouveaux épisodes d’une heure apportent plus d’approfondissements sur certains événements ou personnages tout en introduisant de nouveaux éléments. Les deux premiers épisodes ont été diffusé, le troisième arrivant en juin de cette année. Peu de surprise pour ces histoires que l’on appréciera comme l’original, presque vingt ans plus tard. Parfois, il vaut mieux que certaines choses ne changent pas.

Cédric Dautinger

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>