Dans « Everything You Know is wrong », le groupe belge Vegas voit double

IMG_1742

Trois ans après la sortie de leur deuxième album An Hour With et avoir écumé les scènes belges, le groupe Vegas continue son chemin et nous propose son nouvel album Everything you know is wrong. Le groupe impressionne déjà par le chemin parcouru : Des centaines de concerts dont Dour et Les Franco, des passages sur les ondes FM et plusieurs apparitions TV. Découverte de ce troisième opus, nouveau tournant pour le groupe.

Dès le début, Vegas donne le ton avec Raise me Up , Des sonorités électro à quoi viennent s’ajouter des guitares et un chant bien rythmé. Dès le premier refrain, le groupe confirme son penchant dancefloor, s’offrant même des chœurs des plus « nightlife ».  La suite ne sous laisse pas sur notre faim, puisqu’un beat bien gras vient introduire King of the Road. Le défi d’aligner des synthés des plus classiques avec des guitares bien cinglantes est réussi, et nous propose un morceau bien plus rock.

Double jeu

Ce revirement rock est confirmé avec (This is) my World, ou des guitares folk se rajoutent à un son déjà éclectique. Les amateurs d’électro-dance ne seront pas en reste, puisque le refrain revient aussitôt confirmer le double jeu rock/électro que Vegas semble décidemment bien maitriser. Première bulle d’air musicale avec Givin’ It All, qui nous offre une petite pause tout en restant dans le ton. On attend la suite avec impatience.

Et c’est reparti de plus belle ; alors qu’une introduction clavier des plus sympathiques nous met en confiance, une bonne wooble bass vient nous en remettre une bonne grosse couche dans Falling Down. Si la première partie du morceau semble encore nous épargner, c’est toute guitare dehors que Vegas rempile dans I know , à laquelle vient d’ajouter une dance digne des plus belles heures des plages d’Ibiza…

Pour ce remettre de cette folle escapade dans le monde de la nuit, c’est par quelques lignes de piano que Vegas ouvre I don’t Really Care et laisse la place à un chant plus intimiste. Comme une seconde bulle d’air musicale. On se remet en chemin avec In Vain , qui nous remet doucement dans le bain et nous permet encore une inspiration.

On aurait pu être surpris par le virage définitivement pop-rock que prend cet album, au cours des morceaux qui suivent. Le synthé se fait en effet plus discret sur Bad Story, qui viendra ravir les amateurs de pop-rock bien gentil. Pas d’inquiétudes, car s’ils se font discrèts, on pourra apprécier quelques nappes qui viennent agrémenter ce morceau sans le surcharger. À nouveau, le pari est réussi.

Surprises

Le groupe cache décidemment bien son jeu avant de nous dévoiler Mister Hyde ; Si Vegas semble calibré pour la radio, ce morceau étonne agréablement par des guitares des plus mordante et une wooble bass sortie tout droit des caves. Ils nous montrent qu’ils peuvent sortir les griffes et envoyer du bois. Le chanteur met la barre haute, et s’en sort avec les honneurs. Un morceau qui sort définitivement du lot et nous offre une rupture qui vient à point nommé. Mise à feu confirmée avec Fire, qui ne laisse pas tomber la pression.

On aurait pu croire que Vegas endosse la veste en cuir pour de bon, mais c’est tout en velours que nous entamons la dernière partie de ce nouvel album. C’est par une ballade que nous promène le groupe sur le chemin de la maison. Nous retrouvons en chemin les sonorités électro-pop mise un temps de côté dans On my way Home avant l’atterrissage avec Space and Time, qui vient conclure sans surprise cet album.

Finalement, c’est un album assez étonnant que nous offre Vegas ; S’il semble enfermé dans de moule pop-rock très en vogue sur nos ondes FM, il surprend aussi, çà et là par des sonorités inattendues. On peut sentir leur volonté d’allier le penchant électro-Dance et une sonorité définitivement rock, dont ils maitrisent les codes sans difficultés. Enfin, l’énergie qu’ils dégagent laisse présager des concerts des plus endiablés. A découvrir (sur scène).

La Pige a rencontré Vegas en 2012 lors de leur passage à l’Autumn Rock Festival

Thibault B.

2 Comments

  1. Pal

    23 février 2014 at 8:20

    Euh petit souci de photo non ;)
    Elle est très très vieille !!! Depuis, Piti a rejoint le groupe (et ça fait pas 3 mois qu’il a rejoint le groupe ^^ mais presque 2 ans – si je compte bien)

  2. LaPige.be

    23 février 2014 at 8:51

    Google Image nous a trahi! On remplace ça tout de suite, merci pour votre vigilance!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>