Un changement de moyenne, ça change quoi?

ULB

Le fameux décret Marcourt (PS) pour la réforme de l’enseignement supérieur (donc y compris notre ULB) a récemment été adopté par le Parlement de la Communauté Française (que d’autres appellent Fédération Wallonie-Bruxelles). Le changement le plus significatif pour les étudiants concerne la moyenne qu’il faut obtenir pour réussir une année. Plus précisément, elle passe de 12 à 10 (sur 20 mais vous le saviez), comme en Flandre ou en France. Une bonne nouvelle, qui devrait en théorie faire râler les plus anciens qui ont parfois raté une année à cause de leur moyenne. En théorie, car une pétition lancée par une étudiante en psychologie de l’ULG souhaite annuler ce changement, recueillant déjà presque 6000 signataires.

En cause? Un possible nivellement par le bas, comme le pense également l’opposition MR. Une position qui oublie pourtant facilement les autres données qui entrent en jeu dans la réussite d’un étudiant comme le nombre d’ECTS validés ou les points de balance (différents suivant les facultés). Une argumentation facile serait d’ailleurs de comparer à la Flandre qui possède déjà cette moyenne de 10/20 et dont les diplômés occupent pratiquement tous les postes importants en Belgique.

Les défenseurs du changement de moyenne argumente en faveur de l’harmonisation qui permettra d’éviter dorénavant des situations où un étudiant ayant presque réussi tous ses cours, pouvait bisser à cause d’une moyenne insuffisante. Et donc refaire une année pour quelques cours uniquement. Cette position est également défendue par Corinne Martin, présidente de la FEF, qui pense également que les exigences des professeurs resteront inchangées.

Cédric Dautinger

4 Comments

  1. Adam

    13 novembre 2013 at 7:01

    C’est quoi cet « article » qui sert à rien ?

  2. Boul

    13 novembre 2013 at 7:06

    soyons honnête, les profs (j’en suis un) vont juste s’adapter. Si la réussite passe de 12 à 10 ben c’est simple un travail juste réussi qui aurait valu 12 avant vaudra donc 10 maintenant. La seule chose que ça changera c’est qu’on aura plus ces cas limites d’étudiant sans échecs mais n’ayant pas la moyenne. En fait on se fera juste moins chier en délibé, c’est tout.

  3. LaPige.be

    13 novembre 2013 at 7:31

    Plus que votre commentaire?

  4. Thomas

    14 novembre 2013 at 12:44

    Le fait que les flamands occupent plus de positions importantes peut s’expliquer bien en dehors de cette question. Donc argument facile mais sans base solide;

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>