Le festival des libertés, pour penser autrement

libertes

Du 17 au 26 octobre 2013 revient l’un des festivals les plus hétéroclites et les plus intéressants de la capitale. Le Festival des libertés interroge notre capacité à nous mobiliser à travers des documentaires, des concerts, des débats et des pièces de théâtre engagés. Un festival qui réveille intelligemment notre esprit critique.

C’est un logo qui résume tout. Une silhouette blanche lève son poing serré, dans un signe d’indignation universelle. Derrière, trois silhouettes noires semblent la dévisager. C’est l’affiche du Festival des libertés.

L’événement se propose « d’utiliser toutes les formes d’expressions pour se faire le témoin de la situation des droits et des libertés, alerter des dangers qui guettent, inciter à la résistance et promouvoir la solidarité« . Un beau programme souligné par une sélection de films pas piqués des vers. Des Pussy Riots aux Anonymous, de réVolutions en manifestations, c’est l’être humain avec ses peurs et ses désirs et notre société dans toutes ses contradictions qui se déploieront devant les festivaliers, le tout souligné par des débats, nombreux.

Les découvertes musicales seront également au rendez-vous, et ce dans tous les genres, avec en guise d’alléchantes têtes d’affiche IAM, Archive et Oxmo Puccino.

L’ULB sera présente avec notamment un débat consacré à « L’indignation médiatique » ce dimanche 20 octobre avec Jean-Jacques Jespers et François Heinderycks et avec la présence d’Olivier Meunier, membre du  HackLab de l’ULB le mercredi 23 octobre.

 


Et La Pige sera bien entendu elle aussi présente, pour vous faire vivre de l’intérieur ce festival pas comme les autres. Docus, concerts, débat, vous ne raterez rien des grands moments.

Camille Wernaers

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>