Insaisissables : « abracadabra » fait film

Un agent du FBI (Marc Ruffalo) et une agente d’Interpol (Mélanie Laurent) traquent un groupe de magiciens pas très très sages. Lors de leurs représentations, ils s’amusent notamment à piller une banque. Et ça c’est mal. Mais « les quatre Cavaliers »(Dave Franco, Isla Fisher, Jesse Eisenberg et Woody Harelton), de leur petit nom de scène, ont plus d’un… tour dans leur sac.

 

Now-You-See-Me-Poster-Ban-2

 

Louis Leterrier nous sort de sous ses manches un joli mélange entre Le Prestige et Ocean Eleven. De la magie, de la magie et encore de la magie, un gang de magiciens qui se prend pour Robin des Bois en utilisant leurs tours pour voler aux riches et donner aux pauvres, des images sublimes, de l’action et même une ridicule histoire d’amour qui fout en l’air le film. Mais que demande le peuple?

On y allait pas avec des pieds de plomb mais on s’attendait à un film plus convenu sur une bande de joyeux magiciens bien sympathiques (comme dirait Edward Snowden, si le FBI leur en veut, après tout). Et finalement on a été plutôt épatés. Le film est un thriller bien divertissant, avec son lot de mystères, magie oblige, qui arrive à vous faire vous poser cette question : leur magie ne serait-elle pas réelle ? La base de la magie, son moteur, c’est la volonté du public de croire à ce qu’il voit. Que c’est réel. Un peu comme au cinéma, d’ailleurs.

Et dans ce film, la magie prend. Une apparition éclair de José Garcia aura même fait rire toute la salle des critiques ciné, qu’on a connu plus blasés que ça.

 

 

Un seul bémol quand même. Pourquoi (mais pourquoi?), les scénaristes se sentent obligés de nous foutre une histoire d’amour, aussi crédible que le tour de la meuf coupée en deux, entre l’agent du FBI et l’agente d’Interpol ? L’occasion de filmer de longs regards larmoyants et de nous énerver à grands coups de « fuis-moi, je te suis et puis, sinon tant pis ». Cela ralentit tout le film, mené pourtant tambour battant.

On échappe pas bien sûr à la grande révélation finale, qui vient, comme la chute d’un article ou d’un tour de magie, sublimer le tout. Même si on la voit venir de loin. Le comble pour un magicien.

 

Sortie le 31 juillet.

Camille Wernaers

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>