Festival Millenium : des docus, des combats

Dimanche, au festival Millenium, deux documentaires bien différents suivaient le parcours de deux très fortes personnalités. L’une combat sa situation, l’autre se bat avec ses poings, au sens propre, mais aussi figuré. Découverte de C’était mieux demain et de Junior.

Elle s’appelle Aida. Elle porte un t-shirt numéro 10 Zidane et un sac Mickey Mouse. Comme un signe évident que son destin est lié au nôtre. Lui, c’est Jean-Pierre Junior Bauwens, dit Junior. S’il se perd dans un t-shirt « All 4 Mom », son regard est dur. Mais on le sent fragile. Il est touchant, même s’il ne sourit jamais. Junior est boxeur. Il vit dans une petite ville de Flandre. S’il boxe, c’est pour offrir une plus grande maison à sa famille. Il a six frères et sœurs. Quatre d’entre-eux sont autistes.

 

FSgBYlBVfFFFRWjyCxSX7lDmgunAZouNTsQkoKYieBk,lJS6Xhzareyt_M7yns39eaDHX5I0vEBDJ_K2up09GUk,qL6sGcPH6kO2WFprqytlKDkQPtO0If8gR9-go-X-Yx0,_kvsvycWCD2cfuQEq25x9H3EVrYai6Vs1fJvnx_nfaI,oEfO3qo8cQhy9ZNwDFY9FLdhym2A86epMtTNjUnO2OY

 

 

« Le pouvoir humilie et écrase le peuple »

Aida non plus ne sourit pas beaucoup. Pourtant, la Tunisie est en pleine révolution. Le « Printemps arabe » qu’on appelle ça. Elle en a un peu rien à faire Aida, du Printemps arabe.  Elle dit des choses comme : « Le pouvoir a toujours humilié et écrasé le peuple, surtout les femmes » et « Ce serait mieux si on était colonisé. Au moins ce serait des étrangers qui nous humilient. Pas nous qui nous faisons du mal à entre nous« .

 

Vlm6NwjX8idXdAruHiP4ZdEiJCaOwiXTtqtz53Fw4Ak

 

Elle a souvent les larmes aux yeux. On suit cette période de troubles politiques et sociaux à travers ses yeux. Du coup: juste quelques images de manifestation. Car Aida est sans-abri. Son sac Mickey Mouse, c’est tout ce qu’elle a. Et ses quatre enfants, placés en foyer. Elle a un parcours atypique, divorcée, elle a fait de la prison. On lui dit des choses du genre «  vous n’auriez jamais dû divorcer avec quatre enfants« . Elle répond « Je voulais juste avoir une vie normale« .

 

vw9V2h0UqPMAlNV-0n8d0JJ6oNhlpMJnwAXGhEA0YfE

 

 

C’était mieux demain et Junior ont tout deux été tournés par des réalisatrices. Leurs films plongent au cœur de l’humain, mais sans complaisance. Jusqu’à très loin. Aida avoue un viol face caméra. Junior affronte la mort de son père, tué par un de ses frères autistes, qui lui a tiré dessus. Les deux réalisatrices usent du même procédé : montrer une situation à travers le regard d’un tierce, faisant fi de l’objectivité. « Il a fallu créer une relation de confiance avec Aida, que je connaissais avant le tournage« , explique Hinde Boujeman, réalisatrice de C’était mieux demain, présenté en compétition internationale. Même explication du côté de Sien Versteyhe, qui a tourné Junior, présenté dans la catégorie Docs belges : « J’ai tourné deux ans dans cette famille, jusqu’à faire oublier la caméra. Je n’étais plus une étrangère. Mais face à la mort du père, je me suis quand même demandé : est-ce que je continue? C’est eux qui m’ont dit que je devais, parce que c’est mon travail. Je fais des documentaires », sourit-elle.

« Il y a un lien tellement fort entre Aida et moi, qu’elle m’a happé. Je m’en voulais de ne pas assez filmer les manifestations« , explique encore Hinde Boujeman.  « Aida n’est pas une marginale, il y en a des milliers comme elle, hommes ou femmes, je continue d’en rencontrer. Des oubliés« . Elle a pu passer 48 h dans une cellule de prison tunisienne, avec Aida, qui est à nouveau condamné pour vol durant le tournage. « Un coup de chance, j’ai beaucoup discuté avec la directrice, mais c’est sûr que c’est un film qui n’aurait pas pu se faire avant la révolution« .

La scène dans la prison fait d’ailleurs partie des meilleures du film. Une des détenues termine : « Le jour où la révolution a commencé, je me faisais encore tabasser au poste. Rien n’a changé. »

Camille Wernaers

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>