La véritée est ailleurs

Ou au fond du verre! C’est ce qu’on pourrait se dire devant Grabbers, un OVNI anglo-irlandais. Sur une petite île irlandaise, de mystérieuses sangsues de l’espace s’attaquent aux paisibles habitants… qui ont une arme secrète en réserve (et même en cave): l’alcool. Car les organismes extra-terrestres ne supportent pas de boire des victimes au taux d’alcoolémie élevé. Boire pour ne pas être bu, c’est bien un scénario irlandais!

 

BIFFF2013

 

Des sangsues de l’espace (enfin, on ne sait pas trop d’où elles viennent) s’attaquent à un navire de pêcheurs avant de débarquer sur une petite île idyllique du nord de l’Irlande (oubliez donc les palmiers et les oiseaux exotiques sauf le toucan d’une marque très célèbre). Le policier local, alcoolique invétéré, aidé par son assistante fraichement débarquée d’Angleterre ainsi que par les quelques personnalités du coin (un pêcheur de homard alcolo, un scientifique égocentrique et le tenancier du pub), devra affronter la menace tout en protégeant le village. Alors qu’une tempête empêche tout renfort d’arriver avant le lendemain. Il ne leur reste donc plus qu’à organiser une énorme beuverie qui doit durer toute la nuit!

 

 

Dirigé par Jon Wright, une troupe d’acteurs plus au moins inconnus se retrouvent donc à jouer les pochtrons face à des monstres tentaculaires que n’aurait pas renier Lovecraft. Un pari hautement risqué, au risque de tomber dans le nanar assulé. Et pourtant, Grabbers arrive à devenir un bon film! Les effets spéciaux n’ont rien à envier aux grosses productions, le scénario se tient et les acteurs nous rappellent les piliers de comptoir du cimetière d’Ixelles (en version marins irlandais). On regrette justement que la célèbre flegme et l’humour de nos voisins insulaires ne soient pas plus exploités tant le film s’y prêterait (comme un Shaun of the dead). Grabbers reste néanmoins l’une des meilleures surprises de ce BIFFF et prouve qu’une bonne idée peut faire un bon film quand toute la réalisation tient la route.

 

 

BIFFFboubou

Cédric Dautinger

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>