Edito du lundi : Le respect et la STIB

Chaque lundi, les deux co-rédacteurs en chef analysent et décryptent un fait marquant de la semaine écoulée par un édito et une caricature acerbes. Ne ratez pas cette nouvelle occasion de vous informer. A bientôt !

La STIB a annoncé cette semaine le lancement d’une grande campagne (de communication) concernant… le respect. Des badge « Respect for all » seront distribués dans certaines stations très fréquentées de ce lundi au 10 avril, des photographes prendront des photos et un bus 71 resplendira des couleurs de la campagne pendant six mois. Ça sent bon le printemps, les bisounours et même les fleurs qui attirent les papillons.

On se dit enfin, enfin les usagers vont être compris, on va enfin nous traiter comme des êtres humains et non des clients… c’est rapé. Parce que la STIB justifie cette action en parlant du drame de l’année passé. Complètement inacceptable, c’est vrai. Un superviseur ayant été tué lors d’une altercation. Avec un automobiliste. S’il ne faut plus jamais qu’une telle chose arrive, on se demande comment la campagne « Respect for all » va y aider. Cela m’étonnerait que l’on demande aux automobilistes de porter ces badges, et pourtant, vu la pollution engendrée par les bagnoles, la conduite de certains et le temps de vie perdu dans le embouts’, cela ne ferait pas de mal.

C’est vrai qu’il y a des passagers qui râlent pour rien. Les chauffeur(e)s doivent affronter la mauvaise humeur de certains, parfois même leur agressivité.

Et puis, il y a le reste. Le tarif. Prohibitif. Le tram qu’on attend, qui n’arrivera jamais. Le chauffeur qui, en plein milieu de son parcours, lâche tout le monde à un arrêt perdu. Sans aucune raison apparente. « Prenez le suivant », qu’il a lancé. D’accord. Les portiques et la carte Mobib. Les policiers. L’attitude des contrôleurs. Pas courtoise pour un sou (hahaha). Le respect, c’est ça aussi.

Et puis, il y a les témoignages de ce genre :

« Vaste blague que ces portiques. Surtout quand comme moi, les mets délicieux que j’ai pu mangé au cours de ma vie se retrouvent bien accrochés à mes hanches et qu’il m’est vraiment désagréable de devoir passer par les portails “classiques”. OK, je veux bien. Le monde n’est pas fait pour les gros culs. J’ai l’habitude.

Du coup, je me permets de passer par la double porte en bonne handicapée que je suis.

Alors deux choses me sont arrivées entre ces dites portes : je suis rentrée avec un compagnon, on m’a répondu qu’il ne faut pas plus de deux personnes…
Et une fois seule, je me suis retrouvée bloquée dans le sens de la sortie, entre les deux, sans pouvoir aller en arrière. Évidement, dernier métro, personne dans la station. Heureusement que j’ai des longs bras et que j’ai pu revenir en arrière en appuyant sur le bouton vert extérieur.

La STIB, mangez-en, elle vous fera comprendre qu’il est temps de perdre du poids« .

Et là, le mot respect prend tout son sens. 

Sinon, elle en est où la gratuité dans les transports publics ? Il est peut-être temps de rappeler que lors de la campagne électorale, tous les partis « traditionnels » nous avait chanté le même air. La gratuité, c’est cool, la gratuité, c’est nécessaire. Portiques + tarif qui augmente presque chaque année. On va encore en rêver un petit temps. Parce qu’on a pas tous 40 euros par mois à offrir pour la conception de badges jaune pipi. Qu’on se le dise. 

 

« Un ticket s’il-vous-plait »

 

Edito24

Camille Wernaers pour l’édito et Cédric Dautinger pour la caricature

3 Comments

  1. Jean Kulaseck

    8 avril 2013 at 3:21

    Coucou, c’est encore moi!

    Petite coquille: Des badge
    Petite faute de rigueur journalistique: le mec tué était superviseur et non chauffeur

    Sinon: l’histoire de la grosse, PTDR

    sorry mais si elle est trop grosse que pour pas savoir passer par le portique normal… c’est à elle de maigrir, on va pas faire des stations avec 2 portiques (vu qu’il faut qu’ils soient larges xd)

    Sinon, en effet, rien à voir cette histoire de respect p/r au mec tué, c’est juste la bonne occasion.

    Bref bref bref
    bisous

  2. LaPige.be

    8 avril 2013 at 3:33

    Merci, à LaPige, nous apprécions quand les lecteurs nous aident à trouver les coquilles.

    Bonne journée,

    Camille

  3. Jean Kulaseck

    8 avril 2013 at 6:01

    De rien!

    Passe une bonne journée Camille!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>