La divine esquisse d’architecture: de l’atelier au terrain

Malgré le froid de ce printemps à la belge, les étudiants en architecture de notre université se sont réunis cette semaine dans le quartier du boulevard Émile Jacqmain pour l’esquisse commune. Une exquise esquisse dont nous vous parlions déjà en 2011. Et pour cause, ce projet qui réunit 400 étudiants (de différentes années) d’architecture se déroule une fois par an. Une sorte de tradition qui se renouvelle sans cesse, avec l’aide d’enseignants, d’architectes, d’anciens étudiants mais également d’artistes. Avec pour thème cette année: Manneken’skis dans un QG aménagé dans l’ancien cinéma Marivaux.

 

IMG_0403

 

Ce laboratoire urbain d’une semaine invite les étudiants à d’abord se rencontrer avant de travailler main dans la main (quand elle ne tient pas un marteau ou un mètre) sur un projet architectural grandeur-nature. Fini les maquettes pour un temps, il faut se procurer le matériel, construire, monter et élaborer des plans dans la réalité du terrain. Le projet de l’esquisse commune existe, sans prendre de rides, depuis… 1985! En se focalisant cette année sur les contrats de gestion de quartier (dix quartiers plus exactement) dont Bruxelles est friande.

La première étape consiste donc à lancer, durant cinq jours, des ateliers où tout le monde travaille dur (jusque parfois tard le soir). En plus d’acquérir de nouvelles compétences (faire des études d’architecture n’invite pas forcément à essayer les travaux manuels d’ordinaire réalisés par des ouvriers), les étudiants renforcent également le travail de groupe et la gestion d’un gros projet dans un temps restreint. La seconde étape invite les passants à découvrir les réalisations directement dans l’espace urbain. Car l’esquisse commune est également l’occasion de rapprocher les citoyens des apprentis-architectes. Oubliez le projet de la gare de Mons, ici le travail est collaboratif et loin des contrats à coups de millions.

 

Les 40 projets finalisés sont à découvrir à partir de ce vendredi 29 mars jusqu’au 12 avril le long du boulevard Émile Jacqmain. Le bal d’architecture se tiendra également ce vendredi soir, histoire que les étudiants puissent fêter la réussite de leurs projets!

Cédric Dautinger, photos de Pierre-Guillaume Calvet

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>