Quatre sitcoms et une soirée

Il fait maintenant trop froid pour sortir tous les soirs. Les télécommandes s’animent devant les télés. Entre « the Voice » et Patrick Sebastien, La Pige choisit… la soirée quatre sitcoms. Explications.

Les séries créées pour la rentrée de septembre 2012 n’ont pas toutes fait mouche. Certaines sont déjà annulées, d’autres survivent. Au milieu de ce chaos, quatre pépites d’humour émergent. « Ben and Kate », « The Mindy Project », « The New Normal » et « The Neighbors » sont toutes des sitcoms de 25 minutes. Une durée parfaite pour les déguster à la suite, et dans l’ordre précité.

Ben and Kate

L’histoire :

Kate est une mère célibataire. Elle partage son temps entre son job de serveuse et l’éducation de sa fille de cinq ans, Maddie. Mais son quotidien, réglé comme du papier à musique, est chamboulé par l’arrivée de Ben. Ben est le frère de Kate. Inventeur malheureux, il vient vivre chez sa sœur le temps de se remettre debout financièrement. La calme Kate est maintenant entourée en permanence de la folie de son frère. Le reste du casting est composé de Tommy, le meilleur ami de Ben et éternel amoureux de Kate, et de BJ, l’extravagante meilleure amie de Kate.

images

Le petit plus :

Le pitch de « Ben and Kate » ne brille pas par son originalité. Pourtant, dès le pilote, cette sitcom se différencie par son petit grain de folie. Et plus particulièrement par le grain de folie de Ben et Tommy. Chaque fois que ces deux inséparables apparaissent à l’écran, le téléspectateur sait qu’il s’apprête à entrer dans un monde parallèle, où tout sens commun disparaît. Il suffit de les voir improviser en duo une balade funèbre en hommage au frère jumeau de Tommy (pas de spoiler ici) pour comprendre l’étendue des dégâts et… rire aux éclats. Les scénaristes semblent conscients de leur point fort. Très vite, ils font du personnage de BJ une autre entité comique totalement déconnectée de la réalité. Ces trois personnages lunaires méritent le détour, surtout en début de soirée.

Malgré ses qualités, « Ben and Kate » est aujourd’hui mise en suspens par la Fox.

The Mindy Project

L’histoire :

Le docteur Mindy Lahiri est une trentenaire gynécologue, indienne, tout en rondeurs, gaffeuse et désespérément célibataire. Entourée de ses collègues et de ses amis, elle part à la recherche de l’amour.

31682

Le petit plus :

« The Mindy Project » ne partait pas gagnante. Une Bridget Jones indienne et gynécologue ? Ces deux détails ne suffisent pas à justifier l’intérêt de la sitcom. Les auteurs l’ont vite compris. Dès le second épisode, ils choisissent de ne plus se focaliser sur la vie amoureuse de Mindy. La sitcom s’en trouve allégée. Et le personnage de l’infirmier Morgan prend son envol. Comme pour « Ben and Kate », le petit plus de « The Mindy Project » repose sur un personnage. Le casting est bon, mais Ike Barinholtz est excellent en ex-taulard halluciné. Il permet aux scénaristes d’écrire tout ce qui leur passe par la tête. Comme par exemple lorsqu’ils le déguisent momentanément en… cuvette de WC. Ou lorsqu’ils se servent de lui pour critiquer la société actuelle. C’est ainsi que Morgan s’étonne du fait que Mindy puisse s’offrir un si bel appartement… Avec un salaire de femme. « The Mindy Project » est une parfaite suite à « Ben and Kate ». Les personnages de Morgan et parfois Mindy permettent au téléspectateur d’aller encore plus loin dans l’absurde.


 

The New Normal

L’histoire :

Bryan et David sont un couple homosexuel solide. Désireux de « passer à l’étape suivante », ils décident de faire appel à une mère porteuse. De son côté, Goldie est une mère célibataire depuis peu. Pour pouvoir vivre seule avec sa fille, elle décide d’être mère porteuse. Dès leur première rencontre, c’est le coup de foudre entre ces trois-là.

the-new-normal-utah-new-home__oPt

Le petit plus :

Créée par Ryan Murphy (« Nip/Tuck », « Glee »), « The New Normal » a en réalité plusieurs points forts. Le premier est bien entendu son sujet. NBC ne se montre pas frileuse en programmant la première série centrée sur la délicate question de l’homoparentalité. Ce sujet aurait pu faire pleurer dans les chaumières. Il n’en est rien. Car le second point fort de la sitcom est son écriture. Chaque personnage a une personnalité bien définie, ce qui permet aux scénaristes de s’en donner à cœur joie. Et c’est avec les personnages de Jane, la grand-mère de Goldie, et Shania, sa fille, qu’ils vont le plus loin. Jane est une républicaine homophobe désespérée de voir sa fille porter l’enfant d’un couple d’hommes. Ses joutes verbales avec Bryan sont épiques. De son côté, Shania est une petite fille très intelligente… mais différente de ses camarades de classe. Entre son interprétation de Honey Boo Boo (personnage de téléréalité américain) et son hommage à Cher, Shania semble être une source d’inspiration inépuisable pour les scénaristes. Attachante et drôle, « The New Normal » est à vite découvrir.

The Neighbors

L’histoire :

La famille Weaver s’installe dans une banlieue digne de « Desperate Housewives ». Mais ce qui commence comme un rêve se transforme vite en cauchemar. Tous les voisins sont des extra-terrestres…

IAN PATRICK, TIM JO, SIMON TEMPLEMAN, TOKS OLAGUNDOYE, JAMI GERTZ, LENNY VENITO, CLARA MAMET, MAX CHARLES, ISABELLA CRAMP

Le petit plus :

Très décriée au départ, « The Neighbors » est la parfaite sitcom de fin de soirée. Les scénaristes semblent tout simplement pouvoir écrire ce qu’ils veulent. Chaque extra-terrestre porte le prénom et le nom d’un athlète réellement connu, et la confrontation entre les Weaver et les aliens est tout simplement savoureuse. Chaque épisode donne l’occasion aux auteurs d’imaginer ce à quoi notre vie ressemble pour des visiteurs spatiaux. C’est par exemple avec une grande appréhension qu’ils préparent chaque Halloween… afin de défendre leurs maisons d’une horde de démons sauvages. Le chef suprême, Larry Bird, est très critique vis-à-vis des humains, qu’il considère comme sous-développés. Chacune de ses prises de paroles donne lieu à une mise en cause hilarante de notre mode de vie.

Voilà, avec ces quatre sitcoms, vous êtes parés pour une bonne soirée… Et n’hésitez pas à doubler la dose !

Mathilde Corberand

2 Comments

  1. de Koubé

    29 janvier 2013 at 1:10

    Je vais regarder ces sitcoms…Merci :)

  2. Gwen

    13 février 2013 at 2:07

    Jme reconnais bien dans Ben…à voir

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>