L’édito du lundi : dans l’enceinte du palais

Chaque lundi, les deux co-rédacteurs en chef analysent et décryptent un fait marquant de la semaine écoulée par un édito et une caricature acerbes. Ne ratez pas cette nouvelle occasion de vous informer. A bientôt ! 

Camille Wernaers et Cédric Dautinger

Excellente nouvelle cette semaine, du genre à faire sauter au plafond plus d’un Stéphane Bern. Je ne parle pas, bien sûr, d’un accord de paix entre Israël et la Palestine, de l’annulation de la dette de l’Afrique ou de Di Rupo qui se serait soudainement souvenu de ce que signifie le S de l’acronyme PS.

Kate Middelconne est enceinte. 

Sortez vins à bulles et trompettes. Comme tout peuple du Moyen Age vivant dans un Royaume inique, nous ne pouvons qu’applaudir à chaudes mains cette nouvelle fantastique, apportée par les pigeons voyageurs de l’autre côté de la Manche. Sinon, c’est le fouet.

 

Ou pas. Non d’une couronne en diamant.

 

Qu’est-ce que l’on est censé célébrer au juste ? Qu’un bébé va faire caca dans des langes en or très bientôt ? Ou que le pénis de William fonctionne mieux que son cuir (très peu) chevelu ?

Est-ce qu’on fait des titres dans les journaux pour chaque bébé qui naît au Soudan ? Et pour chaque bébé qui y meurt ? Pour chaque femme qui fait une fausse couche ici ou là-bas ? Pour chaque ado anglaise qui tombe enceinte ?

Un bébé pauvre, c’est moins vendeur. Qu’il pleure, mais en silence. Il ne fait pas du tout rêver. Et c’est pas notre problème de toute façon.

Alors que bon, ce bébé-là, il est (répétez après moi) im-por-tant. Selon de très sérieux journalistes d’investigation, voilà à quoi il pourrait ressembler :

 

 

D’accord, d’accord. Faudrait vérifier s’il n’y a pas un peu de consanguinité dans tout ça.

On nous avait déjà bassiné avec leur mariage, qui avait coûté deux bras à chaque Anglais, en pleine crise économique. C’est sûr, on nous vend du rêve. « Et voilà la robe indécente de Kate avec le cortège indécent des mariés et de leur riches amis (parmi lesquels Victoria Beckman qui revient, elle, du Soudan, au vu de son tour de taille indécent) qui s’en vont pour se remplir la panse lors d’un festin plus qu’indécent ». En France, ça à mal fini pour moins, à une certaine époque. #3615guillotine

Marre qu’on nous vende du privilégié. La vie de l’utérus de Kate ne m’intéresse pas, cet utérus ne vaut pas mieux qu’un autre. Aucun couple royal pourri gâté ne me fait rêver (si Diana voyait ça, paix à son âme, amen).

Ce qui me fait rêver, c’est la mère célibataire qui se lève tous les jours à 5h du mat’ pour nourrir ses gosses. C’est l’ado qui manifeste pour protéger le droit à l’avortement. C’est ceux qui tapent du poing sur la table de toutes ces choses indécentes qu’on essaie de faire passer pour normales.

De toute façon, le Prince et le Princesse charmants n’existent pas. 

Camille Wernaers pour l’édito et Cédric Dautinger pour la caricature

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>