Bruxelles a la frite

Pour l’inauguration du festival des baraques à frites de la capitale qui se tient dès ce 23 octobre et jusqu’au 4 décembre. Le tout Bruxelles s’est rassemblé place Royale ce mardi à 15h sous un beau soleil autour d’une dégustation de frites en présence des tenanciers des baraques à frites. Le Frikot Festival permet de rappeler que la frite est belle et bien belge et non française et de mettre à l’honneur ce patrimoine mondial pendant un mois !

 

 

Pour cette occasion, le groupe FRITÜÜR, composé de 11 jeunes femmes déjantées et fans de frites (évidemment) ont interprété l’air de la frite pour notre plus grand plaisir. Ces chanteuses ont même posé avec les « fritkoters » devant le Palais Royal.  Une « fritkot » était installée Place Royal pour rassasier les invités dans un cornet Brusselicious  2012.

 

 

Si vous n’avez pas eu la chance d’assister à l’événement, VISITBRUSSELS distribuera pendant un mois des cornets « Brusselicious » dans les gares, les aéroports et aux feux rouges. Il vous suffira de passer dans un des fritkots participant à l’action qui vous le remplira pour un euro seulement (le commerçant peut refuser en cas d’insuffisance du stock). Dix-neuf « fritkoters » participent à l’opération dans Bruxelles. Vous aurez d’ailleurs la possibilité  d’élire le meilleur « fritkoters ». Le « Fritkoter » gagnant recevra un cornet de frites géant (sur la photo, qu’on a pu admirer dans le Parc Royal) qui fera l’attrait de son fritkot.

L’initiative est lancé dans le cadre des autres festivités du festival culinaire Brusselicious dont nous vous avions déjà parlé. Et les bruxellois ne pourront qu’apprécier que les fritkots, devenus rares dans la capitale, soient remis au goût du jour. Vive les frites !

Pierre-Guillaume Calvet

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>