L’énergie des Blood Red Shoes aux Nuits Botanique

Les Nuits Botanique de ce dimanche soir terminaient par le duo anglais Blood Red Shoes. Le duo originaire de Brighton figurait en tête d’affiche du chapiteau. Et si on a pas saigné des pieds, c’est en pogo que s’est fini le concert.

 

 

Steven Ansell à la batterie, Laura-Marie Carter à la guitare et les deux aux vocals, les Blood Red Shoes, c’est du rock énergique qui fait du bien au teint. Verres de whisky-coca en main, c’est décontractés qu’ils montent sur la scène des Nuits du Botanique pour un peu plus d’une heure de concert. Une petite lampe cosy allumée dans un coin, une télé dans un autre, le concert peut commencer. Leur troisième, et excellent, album studio In Time to Voice étant sorti le 26 mars, voilà une bonne occasion de le roder sur scène.

 

 

 

 

Ça commence fort avec deux morceaux bien connus et survitaminés It’s getting boring by the sea et Don’t ask. Le public sautille déjà sur place, certains connaissent les paroles. C’est bien parti.

 

 

Voilà Cold, chanson du nouvel album, suivie par Say anything say something. Sous le chapiteau, l’ambiance se réchauffe, on en oublierait presque qu’on est dimanche soir, juste à temps pour In Time to Voice, morceau qui a donné son titre au nouvel album. Les deux musiciens maîtrisent la scène et leur public. Tout devant, quelqu’un crie « We love you« . Après This is not for you et Lost Kids, voici le tempo rapide de Light it up suivi par un morceau qui monte doucement When we wake. Le concert se termine avec I wish I was someone better, qui fait la part belle à la guitare. Ça pogotte ferme dans Le public.

 

 

 

 

Le groupe revient sur scène pour un rappel de trois chansons (« on peut faire deux ou trois chansons, ça dépend de vous« ) dont la dernière est le morceau  Je me perds, aux sonorités hard rock et décidément vraiment trop court. On quitte le chapiteau fatigué mais ravi. Le groupe est excellent sur scène et généreux. Les Blood Red Shoes, une guitare et une batterie, rien besoin de plus.

 

Article et photos : Camille Wernaers

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>