Beach volley de l’ULB, entre sable, bières et pluie

Ce mercredi, le cercle Solvay organisait son dix-huitième Beach Volley. Vingt-et-une équipes se sont affrontées sur les terrains dressés sur le parking du Solbosch pour l’occasion. Compte-rendu de l’événement.

 

 

L’une d’entre elles était l’équipe du cercle des étudiants du centre et sympathisants (CECS), menée par le délégué sport, Thibault Balthazar. A l’issu du premier match de quinze minutes, ils ont perdu contre le cercle des étudiants en éducation physique (ISEP). Ils leur restaient un match pour s’imposer ce qu’ils ont fait, face à une équipe absente. Ça n’aura pourtant pas été suffisant pour atteindre la manche suivante. Les gagnants du tournoi, eux, remportent un smartphone et cent minutes d’appel gratuit.

Rafaël Vanneste, le délégué sport du cercle Solvay, attendait jusqu’à 4000 personnes pour l’événement. Le beau temps n’étant pas au rendez-vous, l’objectif des 6000 personnes de l’année dernière n’aura pas été atteint. C’est en effet dans le sable humide que les matchs ont eu lieu. Par rapport à l’année dernière, il y a eu quelques nouveautés. Les sponsors étaient présents en plus grand nombre. Et chacun pouvait participer à une tombola. Il y avait également des châteaux gonflables et d’autres activités comme tenir sur une planche de surf le plus longtemps possible.

Le coût d’un tel événement s’élève à 6000€, financé par le cercle. Pour essayer de rentabiliser le tout, l’argent rentre via la location des emplacements aux différents cercles présents, le coût d’inscription pour les équipes, les sponsors et le barbecue qui reste modeste. L’année dernière l’activité beach volley était pourtant en négatif.

 

 

Marie-Aude Calvagna

 

 

 

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>