Un futur temple de la bière belge

La Ville de Bruxelles étudie actuellement le projet de création d’un musée de la bière dans le bâtiment de la Bourse de Bruxelles. Il sera peut-être possible, dans un futur proche, de venir déguster des bières dans l’ancien centre  financier historique de la capitale.

Envie de boire un verre ? Bientôt, vous pourrez vous rendre au  « Belgian Beer Temple », le temple de la bière belge. C’est sous ce nom de code que se cache le projet de la Fédération des brasseurs belges, qui représente la majorité des producteurs de bière du pays. Ce projet va réaffecter le prestigieux bâtiment du Palais de la Bourse, qui appartient depuis juillet 2011 à quatre-vingt pour cent à la Ville de Bruxelles. Un appel à projets a été lancé par le bourgmestre Freddy Thielemans (PS) pour occuper cet espace qui est pour le moment inoccupé. Parmi les idées, comme celle d’un musée d’arts modernes, a germé l’implantation d’un musée de la bière dans le bâtiment. Il reste à boucler, d’ici deux à six semaines, la confection d’un budget viable et l’inscription de partenaires. La Ville de Bruxelles devra alors se prononcer sur l’acceptation ou non du dossier. Si la décision de la Ville est positive, de longs travaux de rénovation débuteront. D’ici un à deux ans, le musée ouvrirait ses portes au public. La présentation du projet est encore floue car les responsables de la communication préfèrent attendre la décision officielle de la Ville avant de contacter les médias. En effet, un projet qui ne serait pas viable devra subir des modifications avant d’être validé. Les premiers éléments précisent que le musée vise à expliquer et montrer le processus de fabrication ainsi que la diversité des bières belges. Un espace de dégustation et une boutique, décrite comme la plus grande du pays, complèteront la fin de la visite. Le  futur musée peut se comparer à la Heineken Experience d’Amsterdam ou au Guinness Storehouse de Dublin, qui a su attirer plus de quatre millions de visiteurs depuis son ouverture en 2000. Une source de la Fédération des brasseurs belges croit fermement en ce projet. « Je suis partisan à 100% de ce projet car le musée serait un plus pour le quartier car il y a comme un trou au niveau de la Bourse, située entre l’affluence des passants et des touristes de la Grand Place et de la rue Dansaert. Mais c’est aussi un plus pour la Région et même le pays car on vise de 350 000 à 500 000 visiteurs par an, soit de se placer juste derrière l’Atomium. La bière belge est de plus en plus réputée dans le monde entier. C’est pourquoi nous ciblons 90% de touristes dans les visites du musée et ceux-ci se transformeraient en ambassadeurs des bières belges chez eux. »

Elle évoque aussi quelques points négatifs au projet qu’il faut tenter de résoudre comme « un tel afflux de visiteurs qui peut créer des soucis de mobilité entre les transports en commun et les parkings du centre-ville. Il faut aussi réussir à trouver un bon équilibre entre le musée et les commerces extérieurs pour que la situation soit « win-win » avec les restaurants et les cafés. »

La nouvelle est prise avec plus de recul par certains brasseurs bruxellois, car l’ouverture d’un musée de la bière n’est pas une première à Bruxelles. Plusieurs musées plus spécifiques, plus petits et situés dans des lieux  moins fréquentés existent déjà. Par exemple, le musée schaerbeekois de la bière belge, localisé Avenue Voltaire ou le musée bruxellois de la gueuze, faisant partie intégrante de la brasserie Cantillon à Anderlecht. Son directeur, Jean-Pierre Van Roy, ne craint pas le projet des grands brasseurs. « Nous ne voyons absolument pas ce projet comme une concurrence car nous défendons et protégeons une tradition séculaire de brassage. Dans ce contexte, nous attirons un tout autre public. Le projet est encore très vague mais d’après les réactions que j’ai pu voir dans la presse flamande, on remarque que le groupe industriel AB Inbev semble y investir un gros paquet. On voit l’orientation du projet, ce sera sans doute une grosse vitrine commerciale. Je reste étonné et amusé par cette annonce. Bruxelles semble ne pas avoir beaucoup d’imagination pour les idées à exploiter comme projets pour la Bourse. Mais bon, on peut se dire que la bière est quand même typique de Bruxelles. »

Hasard du calendrier, un événement symbolique aura lieu entre le 31 août et le 2 septembre au Palais de la Bourse qui accueillera des brasseurs, dans le cadre du « week-end de la bière ». L’argent ne coule plus à flot depuis longtemps dans le vieil édifice mais la bière pourrait bientôt le remplacer.

Cédric Dautinger

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>