Skier au Mont des Arts

Étrange spectacle aujourd’hui au Mont des Arts: des gens skiaient. Oui, vous avez bien lu. Car du 10 décembre au 25 décembre, de 10h à 22h, le Mont des Arts se transformera en piste de ski. Présente à la conférence de presse d’ouverture de CitySki, La Pige en a profiter pour faire le tour du site.

CitySki promet de faire vivre (ou revivre) toutes les joies de la montagne aux Bruxellois, mais pas uniquement à eux, puisque comme l’a expliqué Freddy Thielemans, bourgmestre de Bruxelles, « on ne demandera pas la carte d’identité à l’entrée » (sic), l’endroit étant choisi stratégiquement près de la Gare Centrale.

 

En plein cœur de Bruxelles, la piste de 150 mètres est la plus grande d’Europe (en terme de piste à l’intérieur de ville). L’organisateur rappelle que Londres en a une également, mais « seulement » de 90 mètres. La piste se rajoute aux nombreux plaisirs proposés l’hiver par la Ville et fait le lien entre le bas et le haut de la capitale. L’épaisseur de la neige sur la piste est de 50 centimètres. Pour maintenir une bonne couche, une réserve de neige a déjà été fabriquée. On la propulse en canon à neige sur la piste. La société qui s’occupe de celle-ci a déjà un beau CV derrière elle puisqu’ elle a réussi à faire tenir une piste de ski à Madrid en plein mois de juin. Elle aura encore du travail ici à Bruxelles, car avec la pluie et les températures, on n’oublie pas qu’on est toujours qu’en automne.

 

On se veut « écologique » à CitySki, on sait que la piste utilise beaucoup d’énergie mais on insiste sur le fait que cela a été pris en compte pour d’autres aspects du site, comme la neige, produite sur place sans additif, l’organisateur expliquant que l’on peut même « l’utiliser dans son mojito« , mais aussi le bois recyclé des chalets, les toilettes sèches ou le tri sélectif sur le site.

En plus de la descente de la piste (qui dure environ 16 secondes), des chalets sont donc répartis sur le site pour proposer du vin chaud, des tartiflettes ou des crêpes. D’après Freddy Thielemans, le ski, c’est bien mais il faut pouvoir « profiter de l’après-ski, qui est tout aussi important voire plus important pour certains! ». Philippe Close, échevin en charge du tourisme pour la Ville de Bruxelles, était également présent. Il en a profité pour rappeler que « mettre une piste de ski au plein centre de Bruxelles était dans les cent projets fous imaginés par des architectes pour Bruxelles« . Et aujourd’hui, ce projet se réalise. Il en a même profité pour nous glisser un scoop, avant d’aller essayer la piste lui-même : la Ville envisage de compléter les Plaisirs d’hiver par une patinoire à la Place des Musées et espère faire remonter la piste jusqu’en haut du Mont des Arts, près de la Place Royale.

L’organisateur explique que la piste est officiellement verte mais qu’au vu de sa largeur, elle pourrait plus ressembler à une bleue. On est pas vraiment convaincu. De même, tout le monde insiste sur le fait que l’évènement est générateur d’emploi. On n’en doute pas mais n’oublions pas qu’il ne génère de l’emploi que pour deux semaines. On s’inquiète aussi du temps d’attente, car si l’organisateur estime qu’environ 100 skieurs peuvent skier en même temps sur la piste, entre les chaussures à enfiler parfois difficilement, les skis à aller chercher et le remonte-pente plutôt long, on peut facilement attendre 15 minutes avant de vraiment arriver sur la piste. Certains estiment encore qu’en période d’austérité, cette piste et les coûts qu’elle entraîne pour la Ville sont indécents.

 

Attention, on ne skie pas gratuitement au Mont des Arts, comptez 13 euros pour l’équipement et les premières 20 minutes sur la piste, ensuite il vous en coûtera 5 euros par tranche de 20 minutes supplémentaires.

Chouette initiative, les Maisons de Jeunes sont invitées à venir skier gratuitement. Des initiations pour les enfants auront lieu ainsi que des moments réservées au snowboard ou à la luge, pour les touts-petits. Le mercredi et le jeudi, des afterworks, avec happy hours, sont organisés.  Les horaires sont disponibles sur le site internet de l’évènement.

Allez, skier jeunesse!

 

Camille Wernaers

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>