La Nocturne est de retour !

Annulée l’année passée pour des raisons obscures, l’ULB pointant une mauvaise organisation, la Nocturne revient plus ambitieuse que jamais. Du changement dans l’air dans le programme chargé de l’équipe en charge de cette édition 2011. Une polémique également, d’après notre sondage et les commentaires du groupe facebook, une grande partie des habitués de la soirée serait contre une nouveauté controversée : le paiement de l’entrée.

Ce vendredi 30 septembre, le campus du Solbosch aura à nouveau le plaisir d’accueillir la Nocturne de l’ULB. Comme à son habitude, cinq scènes menées par de jeunes talents belges représenteront les genres musicaux qui ont déjà fait danser 20.000 personnes l’édition précédente. Pourtant, rock, electro, musique du monde et rap ne font que quatre, non ? Il est vrai que la scène UAE-ULB Alumni, organisée par les anciens étudiants, sera une nouveauté, tout comme Suarez en tête d’affiche. Mais une autre innovation a beaucoup plus de mal à passer : l’entrée sera désormais payante.

 

 

Le Comité de la Nocturne 2011 a répondu à nos interrogations.

-Quels seront les points forts de cette édition de la Nocturne de l’ULB?

Les points forts de cette édition s’axeront principalement sur trois points: Qualité, Sécurité et Environnement.

En effet, l’événement prenant de plus en plus d’ampleur au fil des éditions, celle-ci se doit d’évoluer.

En ce qui concerne la Qualité, nous avons décidé de professionnaliser l’événement en instaurant une tête d’affiche (Suarez), tout en restant un événement tremplin pour les jeunes talents belges.

De plus, la Nocturne de l’ULB vous proposera cette année une zone chill-out permettant à tout visiteur de se détendre autour d’animations ludiques (Guitar Hero, …) dans une ambiance musicale lounge.

En ce qui concerne la Sécurité, nous y avons mis un point d’honneur: le site sera fermé dans le but de mieux contrôler le flux de visiteurs.

En ce qui concerne l’Environnement, nous avons décidé, pour cette année, de mettre notre pierre à l’édifice d’une société responsable. Nous avons donc instauré un système de gobelets réutilisables et cautionnés ainsi que des poubelles de tri et l’utilisation de lampes moins énergivores.

 

-De nombreuses voix s’élèvent contre l’entrée payante (3€ en prévente, 5€ sur place, avec un jeton boisson offert), quelles sont les raisons de cette nouveauté et que répondez-vous aux personnes qui sont contre?

Rappelons que la Nocturne de l’ULB est une association sans but lucratif (ASBL). Dès lors, notre but n’est pas de faire du profit mais bien d’assurer la pérennité de l’association. Sachez que c’est bien à contre cœur que ce droit d’entrée a été mis en place, mais le comité de la Nocturne de l’ULB a pris une décision responsable et nécessaire pour les futures éditions.

 

-Quels sont vos souhaits pour cette Nocturne 2011?

Que tout le monde puisse à nouveau profiter de cet événement qui a tant manqué l’année dernière.

Que de nouveaux talents puissent éclore sur nos scènes.

Que les gens continuent à nous soutenir malgré ces changements qui sont, peut-être malheureusement, plus que nécessaires.

 

-Qu’est-il prévu pour améliorer la circulation et l’organisation de la Nocturne?

Nous avons organisé un partenariat de grande envergure avec la STIB. En plus des circuits classiques de la STIB (71, 25 et 94), le réseau Noctis sera renforcé et prolongé jusqu’à 4 h du matin et des navettes gratuites, dont l’arrêt sera situé devant le Janson, circuleront toutes les 25 minutes entre 23h et 4h30 du matin.

Enfin, nous vous rappelons que l’accès principal se situera en face du H et non en face des presses. Pour les préventes, l’entrée se situera sur l’Avenue Depage, du côté de l’Avenue Buyl.

 

http://www.facebook.com/event.php?eid=197691756960338

http://www.nocturneulb.com/

Cédric Dautinger

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>