Du goulag vers la liberté

Le nouveau film de Peter Weir (Le cercle des poètes disparus, The Truman Show), inspiré d’une histoire vraie, nous mène de Sibérie jusqu’en Inde, un voyage de 10 000 kilomètres.  Si pour les rescapés l’expérience est éprouvante, pour les spectateurs, des paysages à couper le souffle sont au rendez-vous. Et pour cause, le film est sponsorisé par la National Geographic.

En 1940, durant la deuxième guerre mondiale,  le polonais Janusz (Jim Sturgess) est enfermé pour des raisons politiques en Sibérie, dans l’un des pires goulags de la Russie communiste. Il y rencontre l’américain M.Smith (Ed Harris), Valka (Colin Farrell),   Voss (Gustaf Skarsgard), Thomasz ( Alexandru Potosean), Zoran (Dragos Bucur) et Andrei (Degan Anglov).  Ensemble, ils mettent au point un plan pour s’évader du goulag et traverser le pays pour fuir le communisme.  L’objectif parait simple : marcher vers le sud dans la nature sauvage, mais les réalités politiques et climatiques vont leur mettre des bâtons dans les roues. Une fugitive les rejoint en cours de route, Irena (Saoirse Ronan).  Cette dernière ne sera pas un prétexte pour introduire une romance classique, des rivalités dans le groupe ou des « plans nichons ». A l’arrivée, seul quatre d’entre eux auront survécu.

On s’attendait à un bon film, on n’a pas été déçu. Une histoire qui tient la route, une aventure humaine, des paysages époustouflants,…autant d’ingrédients pour un film réussi. Le spectateur se prend à voyager avec eux tout en restant au chaud dans sa salle de cinéma, de la toundra aux neiges éternelles de l’Himalaya, jusqu’aux champs de thés indiens, en passant par la Grande Muraille de Chine. Ed Harris et Colin Farrell ne prennent pas le dessus sur les autres acteurs inconnus. Chaque personnage à son importance. Ils sont tous sur un même pied d’égalité pour marchés vers la liberté. Et parlons-en de Colin Farrell. Il nous prouve qu’il sait aussi jouer un rebus de la société, loin de ses rôles habituels. Il s’enlaidit même pour l’occasion. C’est aussi un voyage dans les relations humaines. Face aux épreuves, ces hommes deviendront amis, malgré leurs secrets et leurs différences.

Ce film deviendra sûrement un classique du cinéma, même s’il est sorti dans la discrétion la plus totale. Il y a les Oscars et les Césars. Mais  ce n’est pas tout, il y aussi des films simples et sans prétention  qui deviennent des coups de cœur.

Le site officiel.

Cédric Dautinger et Camille Wernaers

 

 

 

 


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>