Campus de la Plaine : un espace naturel à protéger

Vous l’avez peut-être remarqué, les espaces verts de l’ULB disparaissent peu à peu pour être remplacés par des bâtiments académiques, notamment le bâtiment Solvay fraîchement construit à la place d’un petit parc où écureuils et oiseaux cohabitaient autrefois joyeusement.

Le Campus de la Plaine est d’autant plus concerné par ce phénomène qu’il abrite une faune et une flore importantes et le plus souvent totalement méconnues.

C’est dans le but de faire connaître au plus grand nombre la diversité des variétés végétales de la Plaine qu’un site internet a vu le jour : laplaine.jimdo.com.

Qui aurait pensé que des Cerisiers du Japon, des Peupliers du Canada ou encore qu’un Platane à feuilles d’érable prenaient paisiblement racine entre la Jefke et l’autoroute E411 ?

Le site laplaine.jimdo.com a justement pour but d’éveiller les esprits à la protection des espaces verts de la Plaine. Le campus représente le plus grand espace vert de la commune d’Ixelles, et abrite nombre d’espèces végétales protégées. C’est aussi pour les promeneurs ou cyclistes du dimanche un lieu privilégié pour se balader au calme et à l’écart de la circulation urbaine.

Pourtant, l’ULB a de nombreux projets d’investissement sur ces terrains, notamment le déménagement de la faculté des sciences appliquées, actuellement au Solbosch, sur le campus de la Plaine. D’autres terrains pourraient être vendus à des entreprises privées, qui souhaiteront évidemment faire fructifier leur achat, et donc y construire des locaux académiques.

Un lien vers une pétition est disponible sur le site, près de 850 signatures ont déjà été recueillies en faveur de la sauvegarde des espaces verts de la Plaine.

Disponible également sur le site, un recensement de toutes les espèces végétales protégées qui existent sur le campus de la Plaine.

Un autre projet parallèle est aussi mis en œuvre : celui du potager collectif. En 2009, un collectif d’étudiants a lancé l’idée de créer un potager collectif sur le campus de la Plaine. D’abord réticente, l’administration de l’ULB a fini par accepter. Le potager a désormais vu le jour à l’est du campus de la Plaine (Entrée n°3 – voir plan). N’importe qui peut mettre la main à la terre, vous pouvez apporter du matériel, et aider à l’entretien de ce petit carré cultivable. L’intérêt de ce potager collectif étant de préserver l’espace naturel de la Plaine mais aussi de créer un espace d’échange de savoir-faire, à la fois convivial et respectueux de chacun.

Ces initiatives ne sont qu’une petite goutte dans l’océan de la lutte pour la préservation des espaces verts. Mais elles permettent en tout cas de nous ouvrir les yeux quant à un environnement naturel que l’on côtoie tous les jours, et qui pourtant, en silence, disparaît peu à peu.

Plus d’informations :

Protection des espaces verts du campus de la Plaine

–  Groupe Facebook

–  Pétition en ligne pour la protection des espaces verts de la Plaine

 

Le potager collectif de la Plaine :

Benjamin Helfer

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>